Traitement laser des angiomes (plans, rubis, stellaires) - Centre Laser Dermato Dix (Metz-Moselle)
Centre Laser Dermato Dix
Hôpital Sainte Blandine
3 Rue du Cambout
57000 Metz

Traitement laser des angiomes (plans, rubis, stellaires)

Angiome : description clinique

Un angiome est une malformation vasculaire qui peut être présente dès la naissance (congénitale) ou apparaître par la suite (acquise).

On distingue 4 types d'angiomes :

  • L’ANGIOME PLAN : appelé classiquement « tache de vin » d’étendue et de forme variable, localisé de façon asymétrique sur le visage, ou sur les bras, les jambes, le tronc.
  • LES HEMANGIOMES : appelés « angiomes immatures » ou « fraise » caractérisés par des malformations vasculaires complexes avec épaisseur importante, ils auront souvent tendance à régresser dans le temps (laser envisagé seulement dans quelques cas).
  • LES ANGIOMES STELLAIRES : petits vaisseaux capillaires en étoile à la surface de la peau, souvent chez le sujet jeune.
  • LES POINTS RUBIS : petits angiomes localisés sur le tronc et les membres.  Ils apparaissent avec l’âge.

Le traitement laser des angiomes plans

QUEL EN EST LE PRINCIPE ?

Le rayonnement  laser  traverse la partie superficielle de la peau, s’arrête dans les vaisseaux, puis entraîne leur montée en température. La conséquence est soit une rupture (photo thermolyse avec déclenchement de purpura transitoire) ou « une oblitération » (coagulation) des vaisseaux qui seront progressivement résorbés par l’organisme.

Après deux séances

LASERS UTILISES dans notre centre 

  • Le laser à courant pulsé – V Beam – Candela (595nm) : il constitue à l’heure actuelle, la technique de choix du traitement des angiomes plans.
  • L’IPL Ellipse avec l’applicateur vasculaire.

DEROULEMENT DE  LA SEANCE 

Le médecin va couvrir la zone d’impacts laser de 7mm ou 10mm de diamètre et constatera l’apparition d’un aspect gris-bleu puis violacé (purpura) sur l’ensemble de la zone traitée.

Pendant le traitement :

  • La douleur est d’intensité variable, souvent modérée.
  • Chez le jeune enfant ou si la surface de l’angiome est importante, on peut avoir recours à une anesthésie de contact (crème à la  lidocaïne  à appliquer 2 heures avant la séance).

LES SUITES IMMEDIATES :

  • La coloration violacée (purpura) de la zone traitée va régresser en une quinzaine de jours.

Peuvent également apparaître : gonflement, petites croûtes, phlyctènes (bulles).

 Recommandations :

  • Pulvérisation d’eau thermale, crème apaisante.
  • Maquillage et camouflage peuvent être autorisés.
  • Protection solaire indispensable.

Effets secondaires :

  • Faibles risques de séquelles pigmentaires, à type d’hypopigmentation, d’hyperpigmentation.
  • Cicatrices : atrophiques, scléreuses, hypertrophiques (exceptionnelles avec les nouveaux lasers).
  • Aspect « en résille » car il est difficile de juxtaposer exactement les spots. Il sera amélioré au fur et à mesure des séances.

COMBIEN DE PASSAGE ?

Le traitement d’un angiome plan est long : 6 à 8 séances peuvent être nécessaires, espacées de 3 mois minimum (2 mois chez l’enfant).

QUEL RESULTAT ESPERER ?

Il varie d’un patient à l’autre et dépend essentiellement de la profondeur de l’angiome :

  • Dans un grand nombre de cas, on obtient la quasi disparition de l’angiome
  • Dans d’autres cas, le résultat est moins significatif, permettant cependant un éclaircissement notable.
  • Certaines localisations sont moins accessibles au traitement : extrémité des membres supérieurs (avant-bras et mains), extrémité des membres inférieurs (pied et jambe), mais également la région centro-faciale.

Ce traitement est pris en charge par la sécurité sociale après entente préalable.

Traitement laser des angiomes stellaires et points rubis

  • Le rayon laser coagule les vaisseaux à travers la peau
  • On utilise deux lasers : le laser à colorant pulsé V BEAM , le laser Nd YAG de CYNOSURE.
  • Seules quelques impulsions sont nécessaires, la douleur est très supportable.
  • L’angiome prend un aspect gris-bleu puis violacé pendant quelques jours.
  • Une séance peut être suffisante.
  • Il est parfois nécessaire de la répéter pour obtenir la disparition totale de la lésion.

Il n’y a pas de prise en charge par la Sécurité Sociale, acte esthétique et de confort.

Retour à la liste des traitements